Le nouveau film interplanétaire de Ridley Scott « Seul sur Mars », traduction française de « The Martian », raconte l'histoire d'un astronaute, incarné par Matt Damon, qui tente de survivre sur la planète Mars. Jessica Chastain, Kate Mara et Kristen Wiig complètent la distribution de ce long métrage, tandis que Sean Bean incarne un directeur d'aviation de la Nasa.

 Quand la science -fiction est hyper réaliste !

 Enfin, les passionnés du ciel vont vivre les émotions des spationautes en mission et comme nous sommes désormais au XXIième siècle, il ne s'agit pas de marcher sur la lune.

On passe à l'étape supérieure : l'exploration de la planète rouge, Mars.

Le film "Seul sur Mars" de Riddley Scott est annoncé pour octobre 2015.

Or, les effets spéciaux sont absolument proches de notre réalité !

En effet, Mat Damon incarne le botaniste de l'espace Mark Watney, un membre de la troisième mission habitée vers Mars. Quelques jours à peine après leur atterrissage alors que l'équipage monte la base, tout en se félicitant des sensations extraordinaires que procure un séjour sur Mars, des vents violents et une tempête de sable les contraignent à faire machine arrière.

Les conditions météorologiques compromettent l'intégrité du véhicule de retour. Le botaniste doit être abandonné, véritable Robinson Crusoé dans l'univers.

Il saura faire preuve d'humour et d'ingéniosité, pour surmonter les obstacles et les épreuves, en fait toutes les qualités d'un véritable chercheur.

 Les Martiens, ce sont des Terriens en voyage !

 L'intérêt de ce film, hormis sa dimension psychologique c'est en quelque sorte de montrer un avenir proche de l'exploration spatiale.

La NASA annonce en effet un voyage habité sur Mars à l'horizon 2030 : c'est le programme MARS DIRECT.

Les éléments scientifiques du film s'appuient en effet sur les contraintes réelles liées à une telle expédition.

Par exemple, comment organiser le retour des explorateurs après leur mission ?

Il faudrait pouvoir piloter un véhicule depuis le sol de Mars qui fabrique son propre carburant, et bénéficie d'une puissance suffisante pour rejoindre une navette envoyée en orbite quelques mois plus tard.

En bref, la Nasa réfléchit activement à tirer parti de toutes les ressources disponibles in situ, ce qui est beaucoup plus économique que de compter sur ce qu'on emporte.

Horizon 2030 : Tous sur Mars !

 L'auteur de l'histoire, Andy Weir, s'est documenté sur le programme Mars Direct de la Nasa.

Il effectue quelques arrangements avec la science (l'accélération ionique ou l'envoi de pommes de terre), mais l'histoire du Martien reste parfaitement plausible dans un futur très proche.

 Tous les futurs astronautes qui désirent s'entraîner avant de partir en mission trouveront une sélection de choix sur La Boutique spatiale. Et surtout, n'oublions pas les combinaisons au cas où !

Interplanétairement vôtre !

L’équipage de La Boutique Spatiale

« Pour faire du ciel le plus grand terrain de divertissement »